Dessalines

La coopération entre le département de la Savoie et la commune de Dessalines (Haïti) trouve son origine dans les années 80, lorsque des Savoyards s’engagent en Haïti pour le développement du pays et tissent avec ses habitants des liens forts. Un rapprochement progressif aboutit en 1997 à la signature de la première convention de coopération entre les deux territoires partenaires.

Le programme actuel de coopération décentralisée, en coordination avec les priorités tant locales que nationales, s’articule autour de projets qui contribuent à une autonomisation progressive de la communauté dessalinienne, par le renforcement des compétences des acteurs locaux, l’appui à leur organisation et l’appui à la décentralisation, la situation spécifique du séisme ayant confirmé en 2010 la pertinence de ces axes de travail.

Les thématiques de coopération participent toutes au renforcement de la Mairie de Dessalines, l’axe de travail structurant de cette coopération. Elles sont très diversifiées et correspondent aux priorités définies par les Dessaliniens : appui institutionnel, Eau-Assainissement-Déchets, appui à la politique jeunesse, développement touristique.

Les relations entre Savoyards et Dessaliniens se développent de plus en plus malgré la distance et les différences interculturelles. Chaque accueil et séjour est un moment particulièrement marquant qui créé des relations durables entre les habitants de nos deux territoires.

Au cours des dernières années, les échanges suivants ont notamment pu avoir lieu :

  • Accueil institutionnel des élus haïtiens et visite du Président Hervé Gaymard accompagné d’élus et d’administrateurs de Pays de Savoie solidaires
  • Échanges entre animateurs jeunesse de Savoie, du Sénégal et d’Haïti
  • Échange « Craies en Mains » entre enseignants de l’élémentaire (Savoie, Sénégal, Haïti)
  • Délégation d’experts savoyards en matière de tourisme, de patrimoine et d’environnement
  • Accueil de jeunes collégiens à l’occasion du Prix littéraire Alter Ados
  • Échanges entre coordinateurs du programme du CAPDEL et de Pays de Savoie solidaires

A la découverte de Dessalines

carte dessaline

Dessalines est une grande commune rurale d’environ 150 000 habitants, située dans le Département de l’Artibonite, à 162 km au nord de Port-au-Prince. Elle occupe une place toute particulière dans le cœur des Haïtiens car elle porte le nom de l’un des héros de l’indépendance du pays, acquise en 1804 : Jean-Jacques Dessalines, premier dirigeant de la nation haïtienne. C’est lui qui fondera Dessalines et en fera la première capitale du pays.

D’une superficie de 471 km2 environ (20 fois Chambéry), la commune se structure autour d’un petit centre ville qui concentre près de 20.000 habitants et l’essentiel de l’activité commerçante. Le reste de la population se répartit dans les zones rurales environnantes, organisées en 6 « sections communales », premier échelon des collectivités haïtiennes.

Située dans la plaine du fleuve Artibonite, Dessalines se définit depuis sa fondation par sa vocation agricole. Les zones plaines sont propices au développement des cultures maraîchères (tomates, oignons, poivrons, etc.). C’est également le « grenier à riz » du pays : 80 % de la production nationale est issue de la vallée de l’Artibonite.

Dessalines est également réputée pour son patrimoine historique. Un alignement stratégique de 6 forts domine le centre-ville. Chaque année, le 11 août, des pèlerins venus des quatre coins du pays y célèbrent Sainte-Claire. La mort de Jean-Jaques Dessalines y est également commémorée tous les ans, le 17 octobre.

Comme dans le reste du pays, la population dessalinienne est très jeune : plus de la moitié des habitants ont moins de 21 ans. Les jeunes Dessaliniens, à l’image de la société civile haïtienne, se regroupent pour prendre part au développement de leur environnement, dans un pays déstructuré où pourtant fourmillent les initiatives. Regroupements de femmes, organisations de producteurs, comités de quartiers sont autant de témoignages de la capacité d’organisation et de mobilisation des Dessaliniens en faveur d’une amélioration de leur cadre de vie.