Edition 2017

L'édition 2017, du 10 novembre au 2 décembre en Savoie : Soyons les acteurs d'un monde meilleur !

Du Nord au Sud, d’Est en Ouest, tout est lié. Une décision prise en un point de la planète peut avoir des conséquences pour tous. Dans le monde, plus d’un milliard de personnes souffrent de la faim et vivent dans des bidonvilles…

La pauvreté ne cesse d’augmenter, les inégalités se renforcent alors que les richesses se multiplient. Alors que la mondialisation accroît les liens entre les pays, et que les choix politiques et économiques actuels mettent la planète en péril, la solidarité internationale est plus que jamais nécessaire. Celle que nous défendons se base sur le partage et la réciprocité, non sur l’assistance ou le paternalisme, et laisse les populations maîtres de leur destin. Elle doit être portée par tous : associations, pouvoirs publics, entreprises, syndicats, citoyens… et prend des formes différentes qui ne se limite pas aux dons ou aux actions dans les pays en développement. Car, il est indispensable d’agir également sur les causes des inégalités, au Sud mais surtout au Nord.

La solidarité internationale est un acte politique et réfléchi. C’est aussi une nécessité pour construire un monde plus juste ! Changer le monde, c’est possible ! Tous les jours près de chez soi!

Retrouvez l'ensemble des animations en Savoie ci dessous.

Retrouvez l'ensemble des animations partout en France sur www.festivaldessolidarites.org

 

Actualités archivées

Videos en ligne

ACTUS

TEMOIGNAGES

Sabrina BOUKAZZOULA, Membre du collectif de la Semaine de la Solidarité Internationale de Bourg-St-Maurice :


«  Le « Mois de l’Economie Sociale et Solidaire », le Festival « Migrant’scène », le Festival «ALIMENTERRE » et « La Semaine de la Solidarité Internationale »... En Tarentaise nous avons trouvé pertinent de relayer ces quatre campagnes de façon à décloisonner les thèmes entre eux. Aujourd’hui, il est question de prendre conscience que les enjeux environnementaux, sociaux et économiques sont indéniablement liés par un système complexe. L’approche proposée « Du global au local » trouve sa pertinence dans l’intérêt pour chacun de retrouver sa place de citoyen actif. Comprendre pour pouvoir agir localement, la solidarité commence près de chez soi ! »