Le Département d’Argès

Présentation du Conseil départemental d'Argès

En Arges la coopération est pilotée par le Conseil départemental d'Arges. Ce dernier est composé de 34 conseillers départementaux élus pour 4 ans. Ses principales compétences sont l'aménagement du territoire, l'action sociale et sanitaire, l'éducation-jeunesse et sport, la culture, le développement rural, le tourisme et la protection de l'environnement. 

L'association Arges solidaire est son partenaire privilégié pour l'animation des actions de coopération.

Présentation du territoire d'Argès

Le Judet d’Argès est un département roumain du centre-sud du pays, qui s’étend de la plaine du Danube aux sommets des Carpates méridionales.

D'une superficie de 6826 km2, ce département compte 681.000 habitants dont 180.000 environ résident dans la capitale, Pitesti.

Le territoire du département comprend 2 municipes (Campulung et Curtea de Arges), 4 villes (Costesti, Mioveni, Stefanesti et Topoloveni) et 95 communes.

Le relief est caractérisé par une présentation "en marches" du sud vers le nord :

  • plaines au sud (25%),
  • collines au centre (50%), appartenant aux Sous-Carpates Gètes, 
  • montagnes au nord (25%) : massif des Faragas dominé par les plus hauts sommets des Carpates roumaines (Moldoveanu, 2544 m et Negoiu 2535) et massifs du Iezer et de Leaota.

Le département est traversé par la rivière Argès et comprend 20 lacs glaciaires de montagne

Concernant l'activité économique, l’industrie prédomine : industrie lourde, industrie automobile, pétrochimie, exploitation et transformation du bois et agroalimentaire. Le commerce de gros et de détail est également bien développé avec 8000 entreprises. L’agriculture se compose de cultures céralières (maïs, blé), d'arboriculture, de viticulture et d'élevage (bovin, ovin, porc, volaille).

Liens externes

Sites d'information sur la Roumanie et Argès 

A la suite de la vidéo introductive, données socio-économiques et touristiques sur Argès

Album photos

Videos en ligne

ACTUS

TEMOIGNAGES

Mireille Grassi, psychologue au Centre Hospitalier Spécialisé de Bassens (Savoie) :

"Je suis partie en Roumanie dans le cadre du programme d’accompagnement de l’hôpital psychiatrique de la commune de Vedea pour former les équipes soignantes, afin d’offrir une meilleure prise en charge aux patients qui y sont hospitalisés.

J’ai retrouvé là bas l’enthousiasme des équipes soignantes qui veulent apprendre leur travail, qui veulent comprendre le fonctionnement psychique et la maladie mentale. Et j’ai retrouvé aussi des patients qui sont plein d’attentes et d’espoirs pour qu’on vienne à leur aide. J’y ai apporté des choses mais j’en ai beaucoup reçu aussi ; j’ai appris beaucoup de choses aussi. On a gardé des contacts et c’est toute une histoire de partenariat qui se tisse et qui tisse aussi l’histoire de l’hôpital."