Partenaires

Association Youth and Future, en Argès

L’Association YOUTH&FUTURE est une organisation à but non-lucratif, dont l’équipe est formée de cadres universitaires, étudiants et élèves et qui invite les jeunes de toute profession et formation à les accompagner pour donner un nouveau souffle à la Jeunesse. Son but est de stimuler les activités d’intégration des jeunes de tout âge, race, religion ou sexe dans la société moderne, par l'éducation, la formation civique, la citoyenneté européenne et l'implication dans les activités culturelles, de promotion touristique et sportive. 

L'association organise et  gère les activités d’orientation/réorientation sociale et professionnelle des jeunes, les activités culturelles et artistiques, civiques et éducatives. Elle participe également à l’élaboration et au développement des stratégies locales concernant la migration de la force de travail et le transfert d’aptitudes entre les partenaires sociaux, dans le cadre de la décentralisation des décisions administratives d’ordre économique et social. 

Dès ses débuts, l’association a été engagée dans plusieurs projets européens dans le domaine de la jeunesse, de la culture, de la citoyenneté européenne et a participé à l'élaboration et au développement des stratégies locales dans les domaines de la jeunesse, du sport, de la migration de la main-d'œuvre etc.

 

Plateforme des jeunes, à Dessalines 

La Plateforme des jeunes est un mouvement citoyen spontané qui a pris naissance dans les jours qui ont suivi les tragiques événements de février 2004 en Haïti. Les écoles et toutes les institutions publiques étant fermées depuis plusieurs semaines, des jeunes du centre-ville de Dessalines ont pris l'initiative de rassembler un groupe de 29 jeunes leaders afin de voir ce qui pourrait être fait pour un retour à la normale. De là est née l'idée de créer une structure communale de concertation pour défendre pleinement les droits et les intérêts des groupes de jeunes, qui constituent plus de 60% des quelque 185 000 personnes qui forment la population dessalinienne. La Plateforme a ainsi vu le jour le 10 mars 2004 et le début de ses activités officielles a coïncidé avec la réouverture des classes. Elle est aujourd'hui constituée de 87 organisations de jeunes

Ses objectifs sont d'obtenir l’intégration de l’intérêt des jeunes dans les politiques et programmes de la commune de Dessalines et d'améliorer les conditions de vie des jeunes sur les plans de l’autonomie, l’égalité, le droit, l’estime de soi. Pour ce faire, il s'agit d'assurer la participation efficace de la jeunesse de la commune de Dessalines aux rencontres communales, de promouvoir et favoriser les concertations entre les jeunes en vue d’une harmonisation de leurs positions dans les débats communaux, de faciliter l’échange entre les jeunes et d’autres structures jeunesses étrangères, d'animer l’échange culturel international entre Dessalines, Savoie et d’autres territoires, de mettre à disposition des jeunes des outils qui favorisent le développement de leur société et de la commune.

 

Centre Départemental d'Education Populaire et Sportive, à Bignona

Le CDEPS a pour objectifs d'accompagner les jeunes à disposer de structures fonctionnelles et efficaces, contribuant aux actions de développement de leur localité, d'aider les jeunes à s'organiser à travers des réseaux de dynamiques citoyennes, favorisant l'ouverture et les échanges d'expériences, et de valoriser l'expérience des jeunes en renforçant leurs capacités au montage et à la conduite de leurs projets. 

Pour ce faire, il met en place des projets solidaires valorisant le bien-vivre ensemble, tels que des camps, centres aérés, vacances citoyennes, et appuie l'élaboration et la mise en oeuvre de projets collectifs de la jeunesse, tels que les Olympiades sportives, le Podium de la jeunesse, la Campagne de reboisement, l'assainissement du milieu de vie. 

Il participe également aux actions de sensibilisation citoyenne au sein de la population, dans les domaines de la prévention santé communautaire, de la gestion environnementale, et des événements officiels ou communautaires. 

 

Le Centre Permanent d’Initiatives pour l’Environnement Savoie-Vivante 

La vocation de Savoie Vivante est d’encourager et de soutenir les initiatives de développement des territoires ruraux de Savoie. Cette démarche s’appuie sur deux composantes majeures de la richesse des territoires : les ressources environnementales et patrimoniales, d’une part, les ressources humaines, d’autre part.

Les territoires savoyards, aujourd'hui très dynamiques tant sur le plan de l’économie que sur celui des services à la population, sont néanmoins confrontés à de nouveaux enjeux : la prise en compte des principes de développement durable, le renforcement de la cohésion sociale, la mise en œuvre d’un dialogue territorial renforcé associant l’ensemble des acteurs locaux …

L’intervention du CPIE Savoie Vivante - s’appuie sur une politique de territoires et de fortes dynamiques intercommunales associant communautés de communes et associations intercommunales d’animation et de développement.

ACTUS

TEMOIGNAGES

Céline Furlano, animatrice jeunesse Maurienne-Galibier 

"En Argès, j'ai pu découvrir un autre système de politiques jeunesses, les Roumains sont davantage tournés vers l’extérieur. Pendant une semaine, j'ai pu regarder les prémices, je l'espère, d'échanges entre jeunes et professionnels sur le département.
Comme nous l'avons constaté, les jeunes sont acteurs de leurs projets, ils sont motivés et ce fut un agréable moment passé avec eux. Grâce à cette expérience j'ai continué mon apprentissage sur la méthodologie de projet, maintenant je suis incollable !
Le cinéma est une thématique partagée, ce qui pourrait mener à des échanges sur nos festivals respectifs."