Actualités

Anima'terre jeunesse : des immersions estivales

Les animateurs jeunesse savoyards ont accueilli des partenaires d'Argès et de Bignona pendant leurs animations estivales.

Le projet Anima'terre jeunesse

Le projet Anima'terre jeunesse se poursuit! Les échanges entre professionnels de la jeunesse d'Argès, Savoie et Bignona se sont déroulés sous forme d'immersions croisées cet été.

En effet l'objectif de ce projet est que les professionnels de la jeunesse puissent s'enrichir des réalités des quatre régions afin d'améliorer leur politique jeunesse, renforcer les capacités de la société civile et développer un dialogue interculturel.

L'intensité de l'été pour les professionnels jeunesse était propice à ce que les partenaires découvrent les réalités savoyardes et le fonctionnement des structures hôtes, et participent à la co-animation des activités.

Les animateurs voyageurs

Ainsi, ce sont huit personnes qui se sont déplacées pour s'enrichir de l'ailleurs, pendant une dizaine de jours.

Ania, d'Argès a été accueillie par l'Association Cantonale d'Animation de la Combe de Savoie,

Adama, de Bignona a découvert la Maison des jeunes et de la culture de Chambéry, l'association Youth and Future en Argès puis Les Petites canailles à Aix-les-Bains,

Iuliana a passé du temps au Sicsal à Saint-Alban-Leysse,

Idrissa a retrouvé certains visages familiers à l'Espace d'animation cantonal d'Aime,

Mamadou Lamine a été accueilli par le Sibtas à Albertville,

Catalin a découvert l'Association d'animation du Beaufortain, à Beaufort ,

Sabina a intégré le service jeunesse de la Communauté de communes Maurienne-Galibier,

Gabriel a participé aux animations de la Communauté de communes de Coeur de Savoie.

Et Titouan, de l'EAC d'Aime s'est envolé pour prendre part aux activités du Centre départemental d'éducation populaire et sportive à Bignona.

Témoignages

Pour l'AAB "cette expérience a été très enrichissante pour tous les membres de notre association. Elle a permis de créer des échanges entre Catalin et les animateurs sur la question de l’animation enfance/jeunesse. Pour certains enfants, cela leur a fait changer de regard sur la personne étrangère".

Pour Les Petites canailles, la présence d'Adama "a permis à l’équipe de pouvoir élargir son champ de vision tant du point de vue de l’animation que « de la vie », du quotidien au sens large. Les temps d’échanges formels mais aussi informels ont été nombreux et il a fait partie à part entière de l’équipe d’animation".